Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et...

-

Achat livre : Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et autres écrits - Vladimir Ilitch Lenine - Arrigo Cervetto à prix réduits
La stratégie révolutionnaire est ancrée dans la théorie et dans l'analyse scientifique du développement impérialiste et de la dynamique internationale des puissances. Cervetto commente certains articles de Lénine en partant de trois idées simples :
- la stratégie révolutionnaire est basée sur l'analyse marxiste du développement capitaliste du marché mondial ;
- la vision de Lénine n'est pas une stratégie pour la révolution en Russie, mais pour la révolution internationale ;
- c'est pour cette raison que la théorie du développement impérialiste et les prévisions de Lénine à propos des perspectives et des conséquences en Occident de ce développement en Asie demeuraient la pierre angulaire pour le cycle stratégique successif, au delà de l'échec d'Octobre.

Plus que l'échec d'Octobre, c'est la perte de cette boussole, dans la tempête des années 1920 et 1930, qui a pesé sur le retard historique du parti révolutionnaire : la perte du fil rouge de la théorie du développement capitaliste dans l'ère de l'impérialisme, de son lien avec la stratégie et de leur intégration dans la conception du parti comme parti-science, discipliné non pas par le fidéisme, mais par l'action consciente guidée par la stratégie.

Ce fut là le signe de l'insuffisance stratégique de Trotsky. Sans une théorie du développement mondial du capitalisme, il ne pouvait y avoir de stratégie, et sans stratégie, il ne pouvait y avoir de parti-science, mais uniquement le tacticisme des épigones exposé à tous les vents de l'idéologie, du maoïsme aux théories du sous-développement, jusqu'aux mythes du progressisme démocratique et de l'électoralisme.

Construire le parti-stratégie signifiait également se vacciner contre les mythes et les illusions du radicalisme intellectuel et petit-bourgeois, préserver le marxisme scientifique et faire en sorte qu'il s'enracine chez les nouvelles générations, reconstruire l'internationalisme après que stalinisme, idéologies du capitalisme d'État et mythes tiers-mondistes l'avaient complètement dénaturé.

Dans Lénine et la révolution chinoise Cervetto analyse l'échec de la Révolution d'Octobre par rapport à la stratégie, mais laisse en arrière-plan l'autre grande question qui y est nécessairement liée : la nature sociale de l'URSS et du stalinisme. Il est tout à fait évident que le concept même d'internationalisme puisse être reconstruit uniquement en affrontant le noeud de la contre-révolution stalinienne parce que la rupture au sein du parti de Lénine plongeait ses racines justement dans la contradiction entre les intérêts nationaux de la Russie et la stratégie internationaliste.

Un essai en appendice propose les éléments pour un indispensable approfondissement.
lire la suite

Partager par Email

Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et autres écrits

Vladimir Ilitch Lenine

Arrigo Cervetto

Ajout à ma liste d’envies

Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et autres écrits

Vladimir Ilitch Lenine

,

Arrigo Cervetto

Cet article est proposé par Chapitre.com, partenaire du Club
Ce livre papier lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Club.
Vente                                 Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et autres écrits
                                 - Vladimir Ilitch Lenine  - Arrigo Cervetto
Achat Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et autres écrits - Vladimir Ilitch Lenine - Arrigo Cervetto

Neuf

Prix : 5,00

Expédié sous : 7 j

Lénine et la révolution chinoise ; « Les matières inflammables de la politique mondiale » et...