Nous sommes bien pires que ça

Achat Nous sommes bien pires que ça - Guillaume Audru
Eté 1918, la Première Guerre Mondiale touche à sa fin. Ici, on combat. Ailleurs, on négocie la paix. Le capitaine Simon Fleurus est un héros contradictoire. Il s'est couvert de gloire sur les batailles de la Marne, de Verdun mais a désormais droit à une réputation peu flatteuse dans l'armée. En effet, un an auparavant, lors des combats du Chemin des Dames, il a, entre autres, participé aux tribunaux militaires chargés de condamner les mutins. Harassé par ces guerres obscures et souffrant de stress post-traumatique, il sollicite sa mutation, au grand étonnement de son état-major. Ses supérieurs, qui ont apprécié ses capacités d'enquêteur, l'envoient en Algérie française. Dans un bagne de l'armée, en plein désert du Sahara, les cas d'évasion sont particulièrement élevés. Fleurus, accompagné du major Louis Zamberlan, pénètre dans la gueule de l'enfer... Après un voyage harassant, les deux officiers découvrent un univers qu'ils n'avaient fait qu'effleurer par quelques articles de presse. A leur tour, ils doivent endurer les conditions extrêmes : la chaleur évidemment mais aussi un encadrement militaire qui ne laisse rien passer. Pour les détenus, des mauvais garçons et des insoumis, les sanctions sont légion. Alors que Zamberlan se pose en observateur, Fleurus, toujours assailli par ces maux de tête, réussit à trouver de l'aide qu'auprès du médecin du camp, Pierre Morvan. Celui-ci, entre deux blessés, parvient à lui décrire une partie des moeurs du bagne. Le maître des lieux, Julien Gardanne, ne supporte pas qu'on vienne empiéter sur son territoire. Il envoie Fleurus dans les bras de la belle Judith qui, elle aussi, « sait des choses » sur le camp. C'est alors qu'un nouveau cadavre est découvert. Le docteur Morvan veut presque en faire un exemple alors que, parmi les détenus, les langues commencent à se délier. Judith, habituée à vendre son corps aux caciques du camp, fait des révélations à FlCeurus et Zamberlan. Pour les deux enquêteurs, le puzzle s'assemble petit à petit. L'étau se resserre autour de la clique de Gardanne et notamment de son âme damnée, le lieutenant Jérôme Beauseigne. Ces deux-là se servent des condamnés comme des morceaux de viande bons à violer et à éliminer. Le colonel et le lieutenant, qui ont l'habitude d'éradiquer toute tentative de rébellion, mettent au point un plan qui pourrait leur permettre de se donner le beau rôle et de conserver encore un peu d'autorité. Alors, si quelques têtes disparaissent... La stratégie sera livrée à l'échec... Au cours du texte, on suit aussi une autre histoire, celle de Gabriel, fils de Simon Fleurus. Plus de trente ans après les faits, il a été convié en Algérie à la demande d'un Julien Gardanne blessé et retranché dans un hôpital. Ce second fil conducteur, imprégné des bribes de la Guerre d'Algérie, va permettre à Gabriel de dénouer les derniers éléments... En savoir plus

En savoir plus >>

Caractéristiques du produit

  • Date de parution : 12/01/2021
  • Format : 19,0 x 12,0 x 1,5
  • Poids : 320 g
  • Nombre de page(s) : 342
Référence : 9782919066803

Partager par Email

Nous sommes bien pires que ça

Guillaume Audru

Ajout à ma liste d’envies

Nous sommes bien pires que ça

Guillaume Audru

Chapitre
Cet article est proposé par Chapitre.com, partenaire du Club
Cet article lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Fidélité.
Vente                                 Nous sommes bien pires que ça
                                 - Guillaume Audru
Achat Nous sommes bien pires que ça - Guillaume Audru

Neuf 16,00

Vous n'êtes pas encore membre
du club

Pour découvrir notre offre spéciale de bienvenue au Club et découvrir tous les avantages qui vous sont réservés, veuillez contacter notre Service clientèle
Par mail :serviceclub@belgique-loisirs.com
Par téléphone : 068/278 492

Découvrez vos avantages >>

Nous sommes bien pires que ça