aromatic reference                                                                

 

Les HE sont précieuses et puissantes ! Veillez à vous informer de leurs indications et contre-indications dans la littérature scientifique ou auprès d’un thérapeute averti! La plupart des questions que l’on se pose concernant les huiles essentielles trouvent leur réponse dans les précautions d’emploi qui s’y réfèrent et que voici :

- Tenir hors de portée des enfants !

- Ne pas appliquer dans conduit auditif, yeux, et (par précaution) sur aisselles, thyroïdes, parties génitales. En général, toujours diluer entre 2 et 5 % dans une HV

- En cas de contact avec les yeux : ne pas utiliser à l’eau mais rincer abondamment avec une huile végétale

- En cas d’ingestion accidentelle de grande quantité : ne pas faire vomir mais faire absorber de l’huile végétale (ou charbon végétal) pour diluer et appeler centre antipoison.

- Pas d’HE contenant des cétones aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants (< 7 ans) (Salvia officinalis, Hyssopus officinalis, Thuya occidentalis, Lavandula stoechas,…). Pas pendant les 3 premiers mois de grossesse, par précaution.

- Pour HE contenant des phénols (Comme Thymus vulgaris SB thymol et SB carvacrol,
Satureja montana, Origanum compactum et vulgare, Syzygium aromaticum,..) : ne pas appliquer pure sur la peau (dilution à max 5 %), ne pas administrer aux enfants de moins de 7 ans, ne pas utiliser en diffusion, ne pas dépasser plus de 10 jours de prise et les associer à une HE protectrice du foie (citron, romarin à cinéole, menthe poivrée …)

- HE riches en aldéhyde cinnamique (ex: cannelle de Ceylan : Cinnamomum verum op
écorce) doivent être diluées à max 20 % dans une HV

- Risque de photosensibilisation : avec les HE contenant des furocoumarines (bergaptène) telles Citrus bergamia (bergamote) et les agrumes en général (Citrus limonum, Citrus reticulata, Citrus sinensis) 

- Certaines HE contenant des alcools diterpéniques ont une activité hormonale et doivent être utilisées avec précaution (Salvia officinalis, Cupressus sempervirens,..)

- Usage oral : prendre les He sur un petit morceau de sucre, de la mie de pain ou diluée dans une huile végétale (olive, noisette, …). Maximum 3 gouttes par prise et 12 gouttes par jour pour un adulte de 70 kg (1/2 dose pour enfant demoins de 10 ans). Faire des cures de 3 semaines avec ensuite 1 semaine de pause.

- En cas de maladie aîgue et de prise de médicaments : toujours se renseigner sur les interactions possibles auprès de son médecin ou de son pharmacien !!

- Il est toujours conseillé de diluer (en moyenne à 5 à 10 %) les HE dans un support
gras (huile végétale, beurre végétal, ..) avec lequel elles se mélangent très bien.

- Pour un usage dans l’eau (prise orale, bain) : toujours utiliser un dispersant (Disper,
Labrafil, …)