La charge mentale des femmes... et celles des hommes

Mieux la détecter pour prévenir le burn-out

Achat Livre : La charge mentale des femmes... et celles des hommes - Aurélia Schneider (Dr.)

-23% par rapport au prix public !

La dépression, l’anxiété ou le burn-out commencent avec ce que l’on nomme "la charge mentale". Cette charge, c’est ce que vivent chaque jour les femmes en particulier, forcées de tout gérer en même temps : le travail, la maison, les enfants, les courses, etc. Ce mal est de plus en plus prégnant dans notre société qui exige d’être parfait sur tous les plans. Ce livre, riche en témoignages et conseils efficaces, vous éclaire, vous guide et vous aide à trouver des solutions. Salvateur !

 

Coup de cœur

Un livre bien conçu , intelligent, avec des exercices concrets à tester. Même(surtout ?)si vous vous sentez débordée , prenez le temps de lire , et pourquoi pas de réfléchir à vos urgences et priorités, vos projets de vie , votre perfectionnisme , prenez le temps de tester, des exercices de respiration, de méditation, de relaxation .

Brigitte du service marketing

Le mois des amoureux du livre !
Voir tous les coups de cœur

En savoir plus
Livre
260 pages
Référence : 0000010128570

Partager par Email

La charge mentale des femmes... et celles des hommes

Aurélia Schneider (Dr.)

Ajout à ma liste d’envies

La charge mentale des femmes... et celles des hommes

Aurélia Schneider (Dr.)

Vente Livre :                                La charge mentale des femmes... et celles des hommes
                                 - Aurélia Schneider (Dr.)
Achat Livre : La charge mentale des femmes... et celles des hommes - Aurélia Schneider (Dr.)

Prix Club 12,90

Prix éditeur 16,75

Soit 3,85 de réduction

Vous n'êtes pas encore membre
du club

Pour découvrir notre offre spéciale de bienvenue au Club et découvrir tous les avantages qui vous sont réservés, veuillez contacter notre Service clientèle
Par mail :serviceclub@belgique-loisirs.com
Par téléphone : 068/278 492

Découvrez vos avantages >>

La charge mentale des femmes... et celles des hommes