Les auteurs, Les livres

Au coeur de l’actu : Dans la peau d’une djihadiste

Dans la peau d’une djihadistedans-la-peau-d-une-djihadiste

Anna Erelle est journaliste. Infiltrée dans un réseau de recrutement djihadiste pendant plusieurs semaines, elle tente de comprendre comment fonctionnent ces filières et qui sont les hommes qui embrigadent les jeunes Européens. Un récit qu’elle nous fait partager avec « Dans la peau d’une djihadiste ».

Pour son enquête, Anna se crée une fausse identité, un faux profil Facebook. Elle sera Mélanie, 20 ans, une jeune fille qui vient juste de se convertir. Après avoir partagé des vidéos du groupe terroriste sur son profil, Bilel, l’un d’entre eux, la contacte et lui demande ce qu’elle pense des Moudjahidin, ceux qui font le djihad.

Une infiltration risquée

En quarante-huit heures, Bilel « tombe amoureux » d’elle, l’appelle nuit et jour, la presse de venir faire son djihad en Syrie. Tout est bon pour y parvenir, il lui fait des promesses, lui raconte qu’en Syrie la vie est calme et peu chère.
« La mode là-bas, c’est d’avoir une ceinture d’explosifs autour de la taille. C’est fou, Bilel trouve ça génial que les femmes fassent ça ».
Anna, glissée dans la peau de Mélanie, consacre ses journées à vérifier les confidences de son prétendant.
Ensemble, ils planifient son voyage vers la Syrie dans les moindres détails, c’est l’étape la plus dangereuse de son reportage. Elle partira, comme prévu mais tout va déraper…

Anna, une femme menacée

Une fatwa (avis juridique) a été émise contre elle.
« Tuez-la, à condition que sa mort soit lente et douloureuse. Elle est plus impure qu’un chien, violez-la, lapidez-la et achevez-la. »
La jeune femme, aujourd’hui sous protection policière, confie et assure que si c’était à refaire, elle n’hésiterait pas une seule seconde !

Un livre à découvrir ici :

Laisser un commentaire