page 1
  • Vente Livre : Je sais pas  - Barbara Abel
    Achat Livre :Je sais pas - Barbara Abel

    Livre
    1 2 3 4 5
    Prix éditeur 22,70
    Prix Club 17,40

MICHEL BUSSI


Son coup de cœur : Je sais pas 

 

« Barbara Abel n’a pas attendu la mode du thriller domestique pour écrire de sublimes histoires à suspense. Je sais pas est sans doute l’une de ses meilleures : un voyage scolaire, un témoin muet de 5 ans, une mère de famille infidèle, une institutrice disparue… sont quelques ingrédients de cette intrigue à rebondissements. Barbara Abel excelle autant dans le portrait psychologique de personnages face au vertige d’un engrenage qui les dépasse, que dans la narration menée tambour battant. Impossible de ne pas s’attacher aux héros, impossible de se libérer du récit. »

 

 
Dernier arrivé dans le comité d'auteurs, Michel Bussi, dont il serait difficile de comptabiliser
tous les prix littéraires obtenus depuis 2007,est un lecteur qui aime partager ses préférences.

FRANCOISE CHANDERNAGOR


Son coup de coeur : Les grandes familles

 

« Entre les deux guerres mondiales, la riche famille Schoulder règne sur des mines de charbon, des sucreries, des banques, un grand journal. Comme une pieuvre, elle lance aussi ses tentacules en direction de l’Armée, l’Église, l’Académie – les Schoulder ont des parents et alliés partout où s’exerce le pouvoir. Mais les rivalités entre cousins, les passions coupables et les krachs boursiers auront peu à peu raison de la puissante famille, tandis que des profondeurs de la société monte une nouvelle génération d’ambitieux… Une peinture balzacienne du “grand capital” quand il se prend pour le “grand monde". »

 

 
Françoise Chandernagor, romancière, énarque, menbre de l'académie Goncourt,
surprend et enchante à chacun ses romans. Il en est de même lorsqu'elle nous parle des livres qu'elle aime.

PATRICK POIVRE D’ARVOR 


Son coup de cœur : Crime et châtiment

 

« C’est le plus grand roman policier de tous les temps. C’est le plus formidable roman psychologique du monde entier. Vous devez lire Crime et châtiment au moins une fois dans votre vie. Oubliez qu’il a été écrit au XIXe siècle. Et que son auteur est un romancier russe majeur. Dites-vous simplement que c’est un immense polar. Dès les premières pages on sait qui est l’assassin : le pauvre étudiant Raskolnikov. Reste à savoir quand il va craquer… 

 

 
 
On le sait grand amateur d'Hemingway, de Saint-Exupéry,mais la liste est si longue pour
Patrick Poivre d'Arvor, insatiable lecteur, qui aime à recommander ses livres fétiches.

GILLES LAPOUGE 


Son coup de cœur : Atlas de botanique poétique

 

« Francis Hallé parcourt les forêts du monde. Il feuillette les carnets sur lesquels il a dessiné ses trouvailles. Au Congo, un palmier produit des feuilles qui peuvent atteindre vingt-huit mètres de long. À Sumatra, une fleur d’un mètre de large pèse sept kilos et répand une odeur de charogne. En Chine, une plante danse si ses admirateurs tapent dans leurs mains. Dans certaines mangroves, des palétuviers marchent sur leurs racines-échasses. Ce livre des merveilles semble sorti de la cervelle d’un poète surréaliste mais ce poète est un savant et toutes ces plantes abracadabrantes sont réelles. »

 

 
Lauréat de grands prix littéraires, Gilles lapouge, auteur lettré d'une incroyable culture, est aussi une des plus
grandes plumes comtemporaines. Il a le don de partager avec une grande générositérare de vrais joyaux de l'écriture.

TATIANA DE ROSNAY 


Son coup de cœur : Vivre près des tilleuls


« Ce roman est l’oeuvre d’un collectif de dix-huit jeunes auteurs, et c’est une réussite. En hommage à Romain Gary qui adoptait des noms de plume différents, ils signent ‘l’Ajar’. Ce qui est surprenant, c’est l’unité de ton qui se dégage de chaque page. Le texte est composé de lettres intimes et sensibles, signées d’une romancière oubliée, une certaine Ester Montadon. Ester a perdu sa fille, et ne peut plus écrire. Et nous lecteurs, on se laisse emporter, bercés par une douce et tangible nostalgie et on y croit ! »

 

 
On ne compte plus ses romans, best-sellers adaptés au cinéma, grande lectrice devant l'éternel,
Tatiana de rosnay se plaît à vous faire partager ses passions littéraires du moment.

FRANZ-OLIVIER GIESBERT


Son coup de cœur : En pleine lumière 

 

« Ce n’est pas un livre ordinaire, c’est un ami des bons et des mauvais jours. En pleine lumière de Christiane Rancé, chrétienne très discrète, snobée par la critique, est un enchantement qu’il faut toujours garder près de soi, sur sa table de chevet, pour y puiser du courage, du bonheur. Sous-titrées Carnets spirituels, ces méditations ancrées dans notre quotidien racontent les choses de la vie et célèbrent la beauté du monde avec la grâce des mots simples. Quand on a fini de lire En pleine lumière, on a envie de dire merci, tant il est vrai qu’on se sent mieux. Commandez-le tout de suite, vous vous ferez du bien pour les années qui viennent ! »

 

 
Ses choix sont différents et souvent surprenants, l'essayiste et romancier irrévérencieux
Franz-Olivier Giesbert nous entraîne constamment de découverte en découverte.

AMÉLIE NOTHOMB


Son coup de cœur : Possédées 

 

« L’affaire des possédées de Loudun : une authentique énigme de l’histoire racontée comme un roman. Au XVIIe siècle, le jeune et séduisant curé de Loudun fut accusé d’avoir possédé sataniquement les quarante religieuses d’un couvent. Le plus fou, c’est qu’au terme du procès, le prêtre fut jugé coupable et brûlé en place publique. La plus grande réussite de ce roman passionnant : le personnage de la Mère Supérieure du couvent. Terrifiante ! »

 

 
Chaque année, Amélie Nothomb offre à ses lecteurs un nouveau roman.
Le comité d'auteurs lui permet de faire découvrir ses goûts en matière de livre.