Autre : J’espère faire de belles découvertes avec ce Top Lecteur aussi bien en livres qu’en réseau avec les autres membres. Une belle aventure en perspective !

Virginie.L

Age : 39 ans

Petite présentation : Maman de deux garçons de 7 et bientôt 5 ans, j’ai toujours aimé lire et écrire. Avant mon mariage et les enfants, je tenais déjà des blogs et l’envie m’est revenue d’en refaire un il y a presque deux ans. Sinon, j’aime aussi le cinéma, les séries télés et l’Histoire.

Mon auteur préféré : Marc Levy

Mon personnage préféré : Scarlett O’Hara

Mon genre préféré : La romance

J’aime : Mon mari et mes loulous (et tous les moments qu’on partage), lire (bien sûr) et ma région, l’Alsace

Mon endroit préféré pour lire : Mon lit

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Autant en emporte le vent de Margareth Mitchell

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 4/5

Une belle leçon de vie qui nous parle des aléas de la vie, de l'amitié, de l'amour, des trahisons, mais surtout de la voile et de l'océan. C'est une grande bouffée d'air... marin !

Avec ce roman lu dans le cadre du Top Lecteurs de France Loisirs, j'ai eu droit à une belle leçon de vie sur fond d'histoire d'amour et de voile. Ce fût une très belle découverte !

Lena est une jeune femme qui a toujours fait ce que ses parents et surtout sa mère voulait. Mais elle ne se sent pas à sa place et son choix de carrière ne lui convient pas. Afin de faire le point sur sa vie, elle se rend à Benodet chez une amie de ses grands-parents (décédés entre-temps), Rose. Ce voyage va bouleverser sa vie au point qu'elle trouvera enfin ce qui lui manque pour être heureuse (non, je ne spoile rien lol).

Lena est une jeune femme sensible, ouverte aux autres et très volontaire. Elle ne se laisse pas faire et vient en aide à ceux qu'elle aime, même si elle doit se montrer indiscrète pour ça. Elle va très vite faire connaissance avec un skipper au cœur tendre que la vie n'a pas épargné : Liam. Ce dernier est lui aussi très attaché à Rose, serviable et sensible. La rencontre entre ses deux personnages est surprenante, mais très vite j'ai senti beaucoup de tendresse naître entre eux. Autour de Lena et Liam, on trouve leurs parents, Rose (adorable vieille dame) et les amis de Liam. Parmi ces derniers, j'ai beaucoup aimé Jérémy qui cache derrière son humour, une sensibilité et un secret.

Outre la belle histoire entre Liam et Lena, j'ai aimé tous les petits mystères, les secrets à découvrir au fil du récit. C’est un livre qui je conseillerais pour une lecture à la plage. Les embruns donneront encore plus de véracité à ce récit qui aborde le thème de la voile avec des précisions techniques. Ce livre nous parle des choix qu’on doit faire dans la vie mais aussi de ce qui peut nous rendre heureux. Du coup, on peut dire que c’est aussi un feel good 😉 L'histoire débute par un extrait du journal de Lena puis alterne les points de vue entre Lena, Rose et Liam. Les chapitres sont courts et dynamiques et l'écriture de l'auteur si entraînante que j'ai eu du mal à voir la fin de l'histoire arriver.

Outre la belle romance, il y a des mystères et des secrets à découvrir au fil du récit qui donnent du rythme à l’histoire.

Ma note: 4/5 

J'ai plongé avec plaisir dans cette histoire de famille ! Ce roman mêle à la fois des secrets de famille, des histoires sentimentales et une enquête à la recherche du passé. J’en suis ressortie bouleversée !

L'histoire se déroule au cœur de l'Ardèche dans une famille dont les parents sont d'origine espagnole. En effet, beaucoup d'espagnols ont fui leur pays pendant la période franquiste pour s’installer dans le Sud de la France. Elena est une jeune femme très ouverte, libre et étonnante. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense tout haut. Elle est aussi capable de se plier en quatre pour ceux qu'elle aime. Elle m'a beaucoup plu. J'ai eu plus de mal avec sa mère Magda qui m'a très vite déçue sur plusieurs points mais c'est pourtant bien sa personnalité qui apporte du piment à l'histoire.

Autour de ces deux personnages féminins gravite une famille très unie qui va être bouleversée par les événements d'un été...Ces derniers nous font découvrir l'Espagne franquiste et des vols d'enfants perpétrés à cette époque. J'ai appris ce pan de l'Histoire que je ne connaissais pas. Cela m'a passionné et c’était très bien intégré au récit. En bref, il s’agit d’une passionnante saga familiale comme ces sagas de l’été dont certaines chaînes nous abreuvaient il y a quelques années.

L'écriture de l'auteure nous plonge à travers des belles descriptions et plein de détails dans l'Histoire de l'Espagne et l'histoire de cette famille ardéchoise. On découvre également un peu cette région touristique qui donne envie de s'y rendre. Je conclurais avec un léger bémol sur la fin qui est un peu brusque... J'aurais voulu une conclusion plus claire, je reste un peu sur ma faim.

Ma note: 3/5

Malgré tout le côté négatif de l’attitude de Murielle et des mauvaises choses qui lui arrivent, il y a une fin positive. On peut dire qu’à toute chose malheur est bon !

Pour cette nouvelle session, je suis partie à la découverte de Sophie de Villenoisy. Ça tombe bien car j'avais repéré son livre au Forum du Livre à Saint-Louis au mois de mai. Malheureusement il n'a pas satisfait mes attentes.L'histoire est celle d'une quarantenaire que la vie n'a pas épargné : fausses-couches à répétition, carrière pas glorieuse et des dizaines de manuscrits de livres non retenus par les maisons d'édition. Puis un jour, Gallimard a un coup de cœur pour son dernier manuscrit et là... Le personnage de Murielle m'a déçu : je m'attendais à un personnage drôle qui grâce à ce revers du destin allait enfin profiter de la vie. Mais non, Murielle est une éternelle angoissée qui perd ses moyens pour un rien et n'arrive même pas à profiter des bonnes choses qui lui arrivent.

Son mari, Jérôme par contre est une crème : toujours au petit soin pour Murielle même si parfois elle l'agace par ses réactions. Bien sûr la fin du roman est positive, mais je m'attendais à quelque chose de plus drôle, plus chicklit ou feel good. Là l'auteure fait peut-être plus le portrait d'une angoissée perpétuelle en explorant le monde de l'édition. Le thème de la stérilité ou du moins les fausses couches est abordée à travers l'expérience de Murielle. L'écriture de l'auteure est, par contre, fluide et on lit très vite les aventures de Murielle au travers de petits chapitres bien rythmés.

Ce livre peut montrer à celui qu’il le lit qu’être angoissé pour tout et rien n’aide pas forcément à apprécier les bonnes choses.