Autre : Mon genre préféré est la comédie romantique indubitablement, mais j'adore également les thrillers et livres fantastiques.

Pearl

Age : 29 ans

Petite présentation : Jeune femme active de 29 ans qui s'échappe de ce monde si froid et si violent via les livres mais également une passionnée de Netflix.

Mon auteur préféré : Danielle Steel

Mon personnage préféré: Elizabeth Bennet

Mon genre préféré : Comédie romantique

Ma série préférée : The good wife

J’aime : Le Chardonnay, Le cinéma, Les soirées entre amis

Mon endroit préféré pour lire: Sur ma terrasse au soleil

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Love Simon de Becky Albertalli

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 3/5 

Une douce odeur de pluie est une véritable saga familiale où les secrets, les non-dits, les ressentiments sont au cœur de l’intrigue. On y découvre des personnages réalistes, touchants, maladroits dans leurs relations mais surtout émouvants.

Ayant adoré "Avant-toi", j'avis beaucoup d'attentes sur ce livre. Je pense que ma déception vient du fait que j’ai trouvé les chapitres assez inégaux. On peut explorer dans le même chapitre le passé de Joy, le présent de Sabine et parfois le personnage de Kate. Ils sont également assez longs, ce qui ne permet pas une lecture fluide. A mon sens, le livre aurait été mieux découpé si chaque chapitre explorait un personnage en particulier.

En outre, j’ai eu quelques difficultés au début à m’identifier aux personnages principaux. Les premiers chapitres sont essentiellement consacrés à Sabine, son arrivée à Kilcarrion et à sa rébellion adolescente. Le personnage de Kate arrive assez tardivement. Enfin, j’aurai aimé que le personnage de Joy soit un peu plus développé notamment sur son enfance en Chine. Malgré les quelques longueurs du début, on arrive à être captivé par l’histoire.

Au fur et à mesure de notre lecture, on parvient à comprendre les problèmes que rencontrent Kate et Sabine dans leur relation. En revanche, on a des difficultés à comprendre la raison du fossé qui les sépare. Enfin, j’ai adoré le personnage de Thom ! Il est la douceur incarnée. Il est toujours présent pour Sabine et Kate et a toujours une parole réconfortante. Son histoire personnelle m’a également beaucoup touchée.

Je conseillerai ce roman pour l’Irlande, les chevaux, les paysages... Joyo Moyes excelle dans l’art de la description. Le chapitre consacré à la chasse m’a particulièrement captivé.

Ma note: 4/5 

Un mélange de genre tout à fait délicieux. Sophie de Villenoisy aborde des thèmes sérieux et profonds avec un ton humoristique à tomber. Un roman pétillant à dévorer d’urgence !

Malgré un ton humoristique, l’histoire traite d’un sujet tout à fait sérieux et triste, à savoir ce sentiment d’échec total que peuvent ressentir de nombreuses femmes en raison de leur situation professionnelle, familiale ou amoureuse. D’autres thèmes sont également abordés tels que la stérilité, le viol, la peur de la maternité/paternité, etc.

On parvient assez facilement à ressentir ce que peut éprouver Murielle sans pour autant s’identifier à elle, car j’ai trouvé ce personnage assez exaspérant à long terme, trop défaitiste, négatif, angoissé et manquant cruellement de confiance en soi. J’ai souvent eu l’envie de la « réveiller » un peu à l’instar de Jérôme.

Le style est mordant, je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Par ailleurs, les chapitres sont courts ce qui permet une lecture fluide du roman. Ce qui m’a plu également ce sont tous les personnages secondaires qui interagissent autour de Murielle et qui renforcent l’histoire.

Ce livre invite à réfléchir, à se remettre en question par moment. Il nous donne envie de réfléchir sur nos envies, nos ambitions, nos échecs mais aussi à accepter les côtés imparfaits de nos vies sans pour autant la dénigrer. Ce roman délivre également un message à savoir que le défaitisme ne nous apportera rien de bon, il faut également travailler sur soi, retrouver sa motivation pour parvenir à ses fins.