Autre : Je lis depuis que je suis toute petite, et j’aime beaucoup partager ma passion avec d’autres au travers de mon compte instagram, mais également au travail ou avec mes amis où je suis la référence en matière de conseils lectures (ce n’est pas moi qui le dit c’est eux) !

Maud

Age :  30 ans

Petite présentation : Je m’appelle Maud, j’ai 30 ans (et demi !!), je suis une maman qui travaille et une lectrice compulsive. Je lis de tout, principalement des grands formats, je trouve les livres plus beaux, même si les formats poches sont de mieux en mieux. J’essaie de lire de tout mais je fonctionne surtout à l’émotion et selon mes humeurs.

Mon auteur préféré : Sophie Jomain

Mon personnage préféré : Monica Geller

Mon genre préféré : Fantasy

Ma série préférée : Friends

J’aime : Passer du temps avec les deux hommes de ma vie, faire découvrir de nouvelles choses à mon fils de deux ans, et bien sûr Lire.

Mon endroit préféré pour lire : Mon lit, le canapé, le transat

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : "Autant en emporte le vent"

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 3/5

Une famille détruite, un policier en quête de reconstruction, un couple qui construit sa vie… Mélangez ces protagonistes pour donner un polar sombre sur fond de drame familial.

J’ai lu ce livre à l’aveugle, sans lire le résumé, à part le genre, je ne savais pas dans quoi je me lançais. Mon avis est plutôt mitigé, j’ai du mal à dire si j’ai aimé ou non. C’est bien écrit, le suspense est bien distillé mais j’ai eu du mal avec l’alternance des chapitres. On se retrouve avec différents protagonistes sans vraiment d’indications et parfois, je me suis sentie perdue. Du coup, le récit me semble long au début, la trame a du mal à se mettre en place et il est difficile de s’attacher aux personnages. Je ressens tout de même de la compassion pour ces enfants que la vie n’épargne pas. Cependant j’ai eu une impression de fouilli et j’ai eu du mal à avancer dans ma lecture.

Une grosse révélation a rajouté du piment à ma lecture. La deuxième partie est donc plus haletante, la traque du suspect fait avancer le récit d’une autre manière, le rythme est plus rapide et on a envie de connaitre la suite. Je suis un peu déçue de la fin en points de suspension… l’autrice nous laisse avec encore quelques questions.

Au final, malgré une première partie introductive un peu longue à mon goût, j’ai réussi à me plonger dans l’histoire de Jack et à croiser les doigts pour que la vie recommence à lui sourire.

Si vous aimez les galeries de personnages torturés et abîmés par la vie, le tout saupoudré d’enquêtes de police et agrémenté d’inattendu, alors ce livre est fait pour vous.

Ma note: 4/5 

Entrez dans un thriller psychologique sur fond de vengeance, relaté par une plume addictive. Ce livre risque de vous causer quelques insomnies, une fois ouvert difficile de le refermer avant le dénouement final.

J’ai tout de suite été attirée par le titre, le jeu de mot donne envie de connaitre l’histoire. Le prologue met tout de suite dans le bain, ce n’est pas un conte de fée que nous allons lire. Puis, nous faisons doucement connaissance avec les protagonistes. Petit bémol pour moi, parfois ça va vite et on a une sensation de passage du coq à l’âne. Du coup je me suis sentie perdue au début, j’ai besoin que les choses soient claires pour entrer dans une histoire. Mais la sensation d’être perdue est vite gommée, le mystère ambiant et les chapitres courts et alternant le présent et des lettres écrites par une mystérieuse femme font de ce livre un « pageturner » efficace.

A la moitié du livre, certaines réponses sont données et apportent un nouveau souffle rendant l’histoire encore plus palpitante. La plume est très addictive, les codes principaux du thriller sont présents pour nous faire passer un bon moment de lecture, c’est très bien fait. La psychologie des personnages, surtout de la meurtrière est bien élaborée, on sent que l’on a affaire à des héros avec du bagage. L’autrice réussit bien à nous plonger au cœur de la folie et de l’esprit fortement manipulateur de Delphine. Cette prouesse est possible par l’apport des lettres et des récits du passé qui nous permettent de remonter à la genèse du mal. J’avais deviné un peu avant l’identité du grand méchant, mais ça ne m’a pas du tout dérangé, l’important était de savoir pourquoi elle en est arrivée là, et si ses victimes vont réussir à s’en sortir.

J’ai l’impression parfois que l’autrice a voulu tout nous raconter, personnellement je ne suis pas adepte de l’explicite dans les scènes de tortures, c’était parfois à la limite de ce que je peux supporter. Je préfère lorsque les choses sont suggérées. L’histoire fait écho au titre et je trouve qu’il est très bien choisi, je le souligne car c’est rare que je cherche le lien entre celui-ci et l’histoire.

Les adeptes de thrillers psychologiques seront servis avec cette plongée au cœur d’un Œdipe mal intégré qui va emmener une femme dans une folie meurtrière. Les lecteurs novices peuvent également y trouver leur compte avec ce troisième roman d’une autrice qui peut devenir une incontournable du genre.